Vente publique de livres et de gravures

Vente :

le vendredi 23 juin 2017 à 13 h
le samedi 24 juin 2017 à 13 h

Exposition :

du vendredi 16 juin 2017 au dimanche 18 juin 2017 de 10 h à 18 h
le mardi 20 juin 2017 de 10 h à 18 h
le mercredi 21 juin 2017 de 10 h à 18 h

Recherche:  Affichage en liste Affichage par photos

Lot 0183

THIERS (Jean-Baptiste).

Traité des superstitions selon l'Écriture sainte, les décrets des conciles, et les sentimens des saints pères, et des théologiens. Paris, Antoine Dezallier, 1679, in-12, [24]-454 p., plein veau brun moderne, dos à nerfs, titre doré (bords de qq. pages lég. effrangés). Rare édition originale en un volume. « [L]es évêques réformateurs s'efforcèrent, à partir du début du XVIe siècle, de séparer le bon grain de l'ivraie et de condamner et extirper un certain nombre de croyances et de pratiques jugées incompatibles avec le catholicisme post-tridentin et déclarées de ce fait superstitieuses ; partage qui n'allait pas sans embarras ni inconséquence, tant la frontière était souvent difficile à tracer entre la foi et la superstition. Statuts synodaux, mandements épiscopaux, rituels diocésains, procès-verbaux de visites pastorales sont remplis de ces condamnations, surtout entre 1600 et 1720. Le Traité des superstitions publié à partir de 1679 par Jean-Baptiste Thiers, curé du diocèse de Chartres, se situe hardiment et sans complexes, dans cette même perspective d'assainissement. Le but de son auteur est clair : dresser un catalogue aussi complet que possible des superstitions, pour mieux en dénoncer le ridicule ou la malfaisance et en faciliter la disparition. Ainsi, son livre rejoint les grandes décisions épiscopales (qu'il cite d'ailleurs largement) pour constituer avec elles ce que l'on peut appeler les archives de la répression qui, à défaut du discours absent des humbles sur eux-mêmes, nous dévoilent, par un juste retour des choses, tout un pan de la culture et de la religion populaire que cette répression se donnait pour but de faire disparaître » (François Lebrun, Le « Traité des superstitions » de Jean-Baptiste Thiers. Contribution à l'ethnographie de la France du XVIIe siècle, dans Annales de Bretagne, vol. 83, 1976).

Estimation : 75/100€