Vente publique de livres et de peintures

Vente :

le vendredi 22 février 2019 à 13 h
le samedi 23 février 2019 à 13 h

Exposition :

du vendredi 15 février 2019 au dimanche 17 février 2019 de 10 h à 18 h
du mardi 19 février 2019 au mercredi 20 février 2019 de 10 h à 18 h
le jeudi 21 février 2019 de 10 h à 18 h

Recherche:  Affichage en liste Affichage par photos

Lot 0001

Les trente premières années.- « Almanach des Muses ». Paris, Delalain, de la 1re année 1765 (la 1re année en 2de édit. : 1769) à la 30e année, 1794, soit 30 années reliées en 15 vol. in-12, front., 6-164 p., 1 p. de musique, et front., VIII-164 p., 2 p. de musique ; front., XX-160 p., 4 p. de musique, et front. XIX-[3]-166 p. (interversion dans le 1er cahier), 4 p. de musique ; front., VII-[14]-1 blanche-184 p., et front., VII-[13]-203-1 blanche p., 3 pages de musique ; front., VIII (en réalité IV)-204 p., 4 p. de musique, et , front., VIII (en réalité III)-1 blanche-204 p., 1 p. de musique ; front., [4]-224 p., 3 p. de musique, et front., [4]-233-1 blanche p., 4 p. de musique ; front., [4]-324 p., et [3]-1 blanche-262 p. (interversion dans le cahier M) ; front., 298 p., 4 p. de musique, et front., [4]-321-1 blanche p., 4 p. de musique ; front., [2]-IV-[1]-1 blanche-304 p., 6 p. de musique, et front., [4]-297-1 blanche p. ; front., [4]-319-1 blanche p., dont 3 de musique, et front., [4]-328 p., dont 8 de musique ; front., [4]-332 p., dont 10 de musique, et front., [4]-303-1 blanche p. ; front., [4]-332 p., et front., [4]-304 p., dont 5 de musique ; front., [4]-324 p., et front., [4]-312 p. ; front., [4]-320 p., et front., [4]-330 p. ; titre encadré, 260 p., et front., 276 p. ; front., [2]-262 p., et front., 240 p., impression sur vergé et, à partir de 1778, souvent sur vergé azuré (il ne semble s'agir d'un des 50 ex. sur Hollande mentionnés ?), plein veau brun marbré de l'époque, plats encadrés d'un triple filet doré, dos richement décorés, filet doré sur les coupes, pièces de titre et de millésime maroquinés brun pour les 5 premiers vol., vert pour les autres, tranches marbrées (qq. usures, qq. coiffes frottées, petit travail de vers dans la marge blanche infér. des derniers feuillets du vol. des années 1791-1792). Bel ensemble. Importante tête de collection de cette revue poétique fondée par Sautreau de Marsy. Vu le succès rencontré dès la première année, l'« Almanach des Muses » de 1765 connut une seconde édition en 1769. L'objectif de l'« Almanach des Muses » était de faire mieux que ce qui paraissait alors en proposant au lectorat un choix critique de poésies récentes, avec des notes critiques et des informations sur l'actualité poétique. Paraissant chaque année, depuis la date de sa fondation jusqu'en 1833, cet almanach publia nombre d'écrivains peu connus tels que Parny, Bertin, Régnault de Beaucaron, Roucher, Légier, Colardeau ou Berquin, Legouvé, Bonnard, Arnault, plus connus comme Boufflers, Delille, Dorat, de Fontanes, La Harpe, ou très connus comme Chamfort, Beaumarchais ou Baculard d?Arnaud, et surtout Voltaire qui y publia plus de deux cents textes entre 1765 et 1819. À la Révolution, la « Marseillaise » y paraît en 1793 ainsi que des vers de Sade à Marat en 1794. À remarquer aussi dans le vol. de l'année 1790, aux pp. 205-206, le 1er texte publié d'Alphonse de Chateaubriand, « L'Amour de la campagne », signé : « Par M. le Chevalier DE C*** ». Publier dans l'« Almanach des Muses », comme le firent régulièrement Millevoye et Marceline Desbordes-Valmore, était un gage de reconnaissance. L'« Almanach des Muses » fut à la fois très critiqué et très imité.Mercier, Rivarol ou Champcenetz ne se gênèrent pas pour l'attaquer, voire s'en moquer, par exemple en le surnommant l'« Almanach des Buses ». Ceci, allié à son caractère éclectique, fut la cause de sa fin, lors la naissance de la revue littéraire moderne. Le contenu des éditions comprenait des épîtres et des pièces fugitives, des romances (souvent avec la musique notée), des notices sur les ouvrages de poésie et sur les pièces de théâtre parus l'année précédente. On rencontre rarement une telle collection. Ens. 15 vol.

Estimation : 350/400€


Lot 0002

Très bel exemplaire.- ANQUETIL [(Louis-Pierre)]. L'Intrigue du Cabinet, sous Henri IV et Louis XIII, terminée par la Fronde. Paris, Moutard, 1780, 4 vol. in-12, [4]-LXXXIV-358, XI-[1]-456, IX-1 blanche-432 et VIII-396 p., plein veau fauve granité de l'époque, dos lisses ornés de motifs dorés, pièces de titre et de tomaison maroquinées vert, petite roulette dorée sur les coupes, guilloché doré sur les coiffes, petite roulette dorée intérieure, tranches dorées. Édition originale de cette étude historique sur les origines de la Fronde. Historien prolifique, spécialiste notamment des guerres civiles françaises, Louis-Pierre Anquetil (1723-1808) est l'auteur d'une monumentale « Histoire de France » initiée en 1805. Il était le frère aîné du célèbre indianiste Abraham Hyacinthe Anquetil-Duperron. Très bel exemplaire dans une fine reliure de l'époque.

Estimation : 100/150€


Lot 0003

En plein maroquin aux armes.- Atlas.- [BEAULIEU (Sébastien de PONTAULT, sieur de)]. Les Plans et profils des principales villes et lieux considérables... Paris, Le chevalier Beaulieu, sans date [vers 1670], 4° oblong, 117 planches, plein maroquin rouge du 18e s., dos à nerfs richement décoré, triple filet doré d'encadrement sur les plats, fleurs de lys aux angles, armoiries (rapportées ?) de la famille de Caumartin (?) au centre des plats, petite roulette dorée sur les tranches, petite dentelle dorée intérieure, tranches dorées (qq. accrocs et usures). Ex-libris armorié d'Étienne de le Court. Bel exemplaire. Les planches sont en parfaite condition et en excellent tirage. Les « petits Beaulieu » sont des atlas réunissant des cartes, plans et profils de villes et forteresses gravées sur cuivre, chacun précédé de beaux titres gravés par Romeyn de Hooghe. Les territoires concernés ont été en grande partie le théâtre des opérations militaires des armées de Louis XIII et Louis XIV, notamment durant la Guerre de dévolution (1667-1668). Ce volume réunit 117 planches de 7 des « petits Beaulieu ». En voici la description. Les Plans et profils des principales villes et lieux considérables du comté d'Alost ou Flandre impériale : 1. Titre, 2-3. Texte, 4. Carte du comté d'Alost ou Flandre impériale, 5. Carte du gouvernement d'Alost, 6. Plan d'Alost. 7. Vue d'Hulst, 8. Plan d'Axel, 9. Plan du sas de Gand, 10. Plan du fort Philipine, 11. Plan du fort de Terneuse, 12. Carte du gouvernement de Dendermonde, 13. Plan de Dendermonde, 14. Vue de Dendermonde. Suivi de : Les Plans et profils [...] du duché de Brabant : 1. Titre par Romeyn de Hooghe, 2. Texte, 3. Carte du duché de Brabant, 4. Vue de Brusselles, 5. Vue de Malines, 6. Vue d'Anvers, 7. Vue de Berg op Zoom, 8. Vue de Breda, 9. Vue de Bois le Duc. Suivi de : Les Plans et profils [...] du duché de Gueldre : 1. Titre par Romeyn de Hooghe, 2. Carte de la Haute Gueldre, 3. Plan de Gueldre. Suivi de : Les Plans et profils [...] du duché de Cambray : 1. Titre, 2. Texte, 3. Carte du duché de Cambray, 4. Carte du gouvernement de Cambray, 5. Plan de la ville et citadelle de Cambray, 6. Vue de Cambray, 7. Carte du gouvernement de Chasteau en Cambresis, 8. Plan de château en Cambresis. Suivi de : Les Plans et profils [...] du comté de Haynaut : 1. Titre par Romeyn de Hooghe, 2-3. Texte, 4. Carte du comté de Haynaut, 5. Carte du gouvernement de Mons, 6. Plan de Mons, 7. Plan de Mons (fortifications), 8. Vue de Mons, 9. Plan de Valenciennes, 10. Plan des ville et citadelle de Valenciennes, 11. Carte du gouvernement de Bouchain, 12. Plan de Bouchain, 13. Vue de Quesnoy, 14. Carte du gouvernement de Landrecy, 15. Plan de Landrecy, 16. Plan de Landrecy (fortifications), 17. Vue de Landrecy, 18. Carte du gouvernement d'Avesnes, 19. Plan d'Avesnes, 20. Vue d'Avesnes, 21. Carte du gouvernement de Condé, 22. Plan de Condé (fortifications), 23. Plan de Condé, 24. Vue de Condet [sic], 25. Plan de Maubeuge, 25. Plan de Maubeuge (fortifications), 26. Plan de Maubeuge, 27. Carte du gouvernement de St Guislain, 28. Carte du gouvernement de St Guilin [sic], 29. Plan de St Guillin, 30. Plan d'Ath (fortifications), 31. Plan d'Ath, 32. Carte du gouvernement de Beaumont, 33. Carte du gouvernement de Philipeville [sic], 34. Plan de Philippeville, 35. Vue de Philippeville, 36. Carte du gouvernement de Chimay, 37. Vue de Chimay, 38. Carte du gouvernement de Marienbourg, 39. Plan de Marienbourg, 40. Vue de Marienbourg. Suivi de : Les Plans et profils [...] du comté de Namur : 1. Titre par Romeyn de Hooghe, 2. Texte, 3. Carte du comté de Namur, 4. Plan de la ville et citadelle de Namur, 5. Plan des ville, fort et château de Namur, 6. Vue de Namur, 7. Vue de Huy, 8. Plan de Charleroy (fortifications), 9. Plan de Charleroy, 10. Carte du gouvernement de Linchamp, 11. Plan de la ville et chasteau de Bouillon, 12. Vue de Bouilllon, 13. Carte du gouvernement de Charlemont, 14. Plan de Charlemont, 15. Vue de Charlemont, 16. Vue d'Agimont, 17. Plan du chasteau de Dinant, 18. Carte du gouvernement de Maestricht, 19. Plan de Maestricht, 20. [Second] plan de Maestricht, 21. Vue de Maestricht. Suivi de : Les Plans et profils [...] du duché de Limbourg : 1. Titre par Romeyn de Hooghe, 2. Carte du duché de Limbourg, 3. Plan de la ville et chasteau de Limbourg, 4. Vue de Limbourg. Suivi de : Plans et profils [...] du duché de Luxembourg : 1. Titre par Romeyn de Hooghe, 2-4. Textes, 5. Carte du duché de Luxembourg, 6. Plan de Luxembourg, 7. Vue de Luxembourg, 8. Carte du gouvernement d'Yvoy, 9. Vue de Monmedy, 10. Carte du gouvernement de Neufchastel, 11. Plan de Danvillier [sic], 12. Vue de Damvillers, 13. Carte du gouvernement d'Arlon, 14. Plan d'Arlon, 15. Plan de Thionville, 16. Vue de Thionville.

Estimation : 1000/1500€


Lot 0004

Impression de Douai.- AUGUSTIN (saint).- D. Aurelii Augustini episcopi, libri tredecim Confessionum. Ad tria M. S. exemplaria emendati. Operâ ac studio R.P. Henrici Sommalii è Societate Iesu. Duaci [à Douai], Typis Baltazaris Belleri, 1622, in-32, 488-[26] p., plein vélin à petits rabats de l'époque, traces de cordonnets (mors intérieur avant fendu, tache dans la marge de la p. 196). Fils de Jean Bellère imprimeur anversois associé des Phalèse, Balthasar Bellère se maria en 1589 avec la fille aînée d'un autre imprimeur de musique, Jean Bogard. Il s'établit vers 1590 à Douai comme libraire et imprimeur. Il imprima son premier ouvrage en 1593 ; un peu plus de 700 volumes sortirent de ses presses. Balthasar mourut en 1639, mais son imprimerie resta en activité jusqu'au début du 18e s. Il est surtout connu pour ses impressions de musique polyphonique. Cette petite édition montre la volonté commerciale de mettre des textes importants à la portée de la bourse des étudiants de l'Université de Douai créée en 1590 par Philippe II. Le jésuite « belge » Henricus Sommalius (1534-1619) fut recteur du collège de Dinant (en 1563), puis de celui de Verdun. Oeuvre autobiographique - la première de toute l'histoire de la littérature - saint Augustin y narre sa quête de Dieu. Avouant ses péchés et ses fautes directement au Très-Haut (confession au sens chrétien) il proclame également la gloire de ce dernier. Ouvrage fondamental, tant par la profondeur des analyses qui y sont faites que par la qualité de l'écriture.

Estimation : 50/100€


Lot 0005

L'avènement d'une Société des Nations.- BARERE (Bertrand). La Liberté des mers ou le Gouvernement anglais dévoilé. Imprimé en France, An VI [1798], 3 vol. 8°, LXIII-314-[10], 319-[8], 4409-[10] p., pleine basane fauve de l'époque, dos lisses ornés de filets dorés, pièces de titre et de tomaison (coiffe infér. du tome 3 déchirée, rel. lég. frottées). Ex-libris de la Bibliothèque du Palais abbatial de Royaumont. Edit. originale et seule édition, imprimée aux frais de l'auteur. Barère du vendre une propriété près de Tarbes pour payer les frais d'impression. Dans cet ouvrage, férocement anti-anglais, Barère « attaque violemment la puissance commerciale anglaise et proclame la nécessité d'affranchir les mers. Chapitres sur le système colonial, le droit naturel des gens, la population, le commerce, l'industrie et l'abolition des dettes nationales » (INED, 237). Il y souhaite l'avènement d'une Société des Nations dont le centre serait quelque part au milieu de l'Europe et qui aurait pour but de grouper tous les états dans une défense commune, tout en endiguant la puissance navale anglaise. Rare complet du 3e vol.

Estimation : 100/150€


Lot 0006

BEAUGRAND (Nicolas). Le Mareschal expert traitant du naturel, et des marques des beaux et bons chevaux, de leurs maladies et remedes d'icelles [...]. Lyon, Claude Rivière, 1663, petit 8°, 2 parties reliées en une, [10 (le dernier feuillet de Table manque et est remplacé par un feuillet manuscrit moderne)]-84, et [7]-1 blanche-103-1 blanche, figures dans le texte, 3 planches dépliantes, plein vélin postérieur estampé à froid. Ouvrage dédié à Louis Armand de Polignac, marquis de Chalançon, paru pour la première fois en 1619 et ayant connu de nombreuses éditions postérieures (Mennessier de la Lance, I, 96).

Estimation : 100/150€


Lot 0007

Bruxelles.- Costuymen van Brussel. Coutumes de Bruxelles. 3 vol. : 1 et 2 : CHRISTYN (J.B.). Rechten ende Costuymen van de stadt Brussel [...]. Met hunne generaele ende particuliere tafelen [...] door d'Heer Dehoze. Brussel, J. Moris, 1762. Les Droits et Coutumes de la ville de Bruxelles [...]. Avec leurs Tables générales et particulieres [...] par Mr. Dehoze. Bruxelles, J. Moris, 1762, 2 vol. in-12, [6]-XXXVI-[2]-513-[1] et [2]-XXXVI-594, édition bilingue. 3 : IDEM. Consuetudines Bruxellensis [...]. Cui nunc accedunt Additiones [...] par [...] J.B. Sanen. Bruxellis, J. Moris, sans date, un vol. tomé 3, f. de titre, 584 p., plein veau brun moucheté, dos à nerfs richement ornés, pièces de titre et de tomaison maroquinées bordeaux et noir (usures et petits manques aux reliures, papier bruni). Bon exemplaire.

Estimation : 50/100€


Lot 0008

Psautier à l?usage de Sainte-Gudule en plein maroquin.- Bruxelles.- Psalterium Davidis, Unà cum Hymnis Ecclesiasticis, et Officio Defunctorum, iuxta Breviarii Romani usum accomodatum hac postremâ editione, caractere tersiori expolitum, et accentibus ubique interpunctum. Bruxellae, Ex Officina Ioannis Mommarti, 1641, petit 4°, [16]-462 p. (bien que finissant par les index et l'Approbatio, la dernière page porte une réclame « SVM » : l'exemplaire décrit par Worldcat comporte deux pages supplémentaires non chiffrées), vignette au titre, impression en rouge et noir, portées musicales, plein maroquin noir légèrement postérieur, dos à nerfs décorés, plats encadrés d'un triple filet et d'une roulette dorés, motifs floraux dorés aux angles, au centre du plat avant, la mention en lettres dorées : « AD USUM / ECCLESIAE / S. GUDILAE » (à l?usage de l?Église S. Gudule), roulette dorée sur les coupes, tranches dorées (qq. petits accrocs). Qq annotations, particulièrement dans le calendrier ou des noms sont ajoutés et d'autres supprimés, les ecclésiastiques de Sainte-Gudule adaptant ainsi le livre à leur usage. Sainte Gudule est la patronne de la ville de Bruxelles. C'est à partir de 1047, lors de la translation de ses restes, que Gudule, morte en 712, est considérée, avec saint Michel, comme la patronne de la ville de Bruxelles. L'église, qui est désignée sous le nom de collégiale Saints-Michel et Gudule, passe au rang de cathédrale, sous le seul nom de Saint-Michel, à la suite de la scission du diocèse de Malines-Bruxelles sous le cardinalat de Mgr Léon-Joseph Suenens. (Le nom de « sainte » Gudule est d'ailleurs rayé des listes officielles des saints sous le pontificat de Paul VI). Par lettre autographe de Mgr Godfried Danneels, successeur du cardinal Suenens, après le décès du roi Baudouin, l'église principale de Bruxelles est à nouveau autorisée à porter le titre de cathédrale Saints-Michel et Gudule. En réalité, le peuple de Bruxelles a continué à parler familièrement de Sainte-Gudule.

Estimation : 100/150€


Lot 0009

BUTKENS (F. Christophre [sic]). Trophées tant sacrés que profanes du duché de Brabant [...]. La Haye, Chrétien Van Lom, 1724 (2 vol.) et 1726 (2 vol. de Supplément), 4 vol. in-folio. Vol. 1 : titre, [12]-672-235-[24]-1 blanche p., frontispice gravé par Borrekens d'après A. van Diepenbeke, vignette au titre, un portrait dans le texte, une lettrine à la dédicace au prince de Rubempré, un portrait hors texte de Butkens gravé par Harrewijn d'après A. van Diepenbeke, grande carte dépliante du Brabant. Vol. 2 : titre, [2]-384 p., pp. *381-*384, [2], 385-538, *535-*540, [2], 541-572, vignette au titre, 7 planches h. t. Vol. 3 : titre, [2]-508 p., grande vue dépliante du Palais de Bruxelles, grande vue dépliante de la forêt de Soignes, 17 vues de châteaux sur 16 planches h. t., 3 planches h. t. dont 1 dépliante. Vol. 4 : titre, pp. 1-381, *379-*382, **379-**382, ***379-***382, ****379-****382, *****379-*****282, ******379-******380, [2], 383-444 ; XXXIII-1 blanche p., 8 planches h. t., 5 planches h. t. sur double page, 2 vues dépliantes de châteaux, 27 portraits h. t. dont 1 dépliant (sur 28 : manque le portrait de Michel van Hove, archevêque de Malines) ; et pour les 4 vol., plus de 520 illustrations dans le texte dont plusieurs à pleine page (armoiries, sceaux, monuments funéraires...). Le nombre d'illustrations hors texte varie de 60 à 70 selon les exemplaires. Cet exemplaire fait partie des plus que complets avec 73 hors texte. Reliure uniforme de l'époque pour les 4 vol., plein veau brun moucheté, dos ornés, pièces de titre et de tomaison maroquinées rouge et vert de gris (qq. minimes traces d'usure, qq. légères bruniss., petit grignotage d'un mm en haut de la tranche externe des 10 derniers feuillets du 1er vol.). Très bel exemplaire de la nouvelle édition, la plus complète et la plus recherchée de cet ouvrage. D'après l'avis du 1er vol., cette édition posthume fut enrichie des propres notes de Butkens, ainsi que d'autres contributions. Les « Trophées du Brabant », ouvrage qui a fondé la réputation de Butkens, est un des meilleurs écrits publiés sur l'histoire du Brabant et sur la généalogie de ses principales familles. Des 3 vol. que devait avoir l'ouvrage, le 1er seul a vu le jour du vivant de Butkens, une seconde édition parut en 1652, également en 1 vol. ; cette troisième édition, qui est la plus connue, a été donnée par Jaerens, en 1724, et imprimée chez Van Lom, à la Haye, en 2 vol. L'éditeur y fit beaucoup d'additions et y joignit, en 1726, 2 vol., sous le titre de « Supplément aux Trophées tant sacrés que profanes du duché de Brabant » (Biographie nationale de Belgique, vol. 3).

Estimation : 500/750€


Lot 0010

CANTILLON (Philippe de). Délices du Brabant et de ses campagnes, ou description des villes, bourgs et principales terres seigneuriales de ce duché ; accompagnée des événemens les plus remarquables jusqu'au temps présent. Ouvrage enrichi de 200, très belles figures en taille-douce. Amsterdam, Jean Neaulme, 1757, 4 vol. 8°, [8]-184, [4]-166, [4]-125, [4]-104-65-[12] p., plein veau fauve moucheté de l'époque, dos à nerfs ornés (les pièces de titre et de tomaisons manquent, mors avant du 4e vol. fendu, coiffes arasées, dos du 3e vol. fendillé). Marques d'appartenance à l'encre aux titres. Ex-libris armorié d'Étienne de le Court. Bon état intérieur. Illustré de 193 planches et non 200 comme indiqué publicitairement aux titres (le nombre des gravures varie plutôt entre 189 et 191 selon les exemplaires, notre ex. est donc plus que complet !), dont 4 de blasons et 189 représentant des vues de villes et de châteaux des 4 quartiers du duché de Brabant : quartier de Louvain, de Bruxelles, d'Anvers et de 's Hertogenbosch. « Les Délices du Brabant parcourent le Duché éponyme, en suivant l'organisation administrative de la province : d'abord le quartier de Louvain (1er volume), puis celui de Bruxelles (2e volume), d'Anvers (3e volume) et de Bois-le-Duc (4e volume). La seigneurie et la ville de Malines sont également comprises dans ce tour d'horizon. L'auteur dresse l'historique de la principauté, poursuit avec une liste chronologique des ducs de Brabant - et plus loin des listes de hauts dignitaires de la principauté et des villes importantes, du Moyen-Âge au milieu du 18e siècle, et offre une description topographique et ethnographique de la région : histoire, grands hommes, lieux remarquables, villes après villes, bourgs après bourgs, châteaux après châteaux (une rubrique particulière porte sur les châteaux et terres seigneuriales). L'histoire est tout autant civile qu'ecclésiastique, et le rôle des maisons religieuses n'est pas négligé » (neptun.unamur.be). Les bibliographies nomment l'auteur Philippe de Cantillon, mais les quelques actes notariés qui le mentionnent le nomment Zegers Christoffel de Cantillon (? 1777). C'est un journaliste qui collabora aux journaux du temps.

Estimation : 300/400€


Lot 0011

Reliure d'Antoine Bauzonnet.- CAPELLONI (Lorenzo). Ragionamenti varii sopra essempii : con accidenti misti, seguiti, et occorsi, non mai veduti in luce. Genova [Gênes], Marc' Antonio Bellone, 1576, 8°, [32]-192 p., demi-veau café, dos lisse orné de filets dorés, pièce de titre (reliure signée [Antoine] Bauzonnet). Bel exemplaire de cette édition originale rare.

Estimation : 200/250€


Lot 0012

Ensemble d'une petite trentaine de cartes, vues et petites planches de figures de Chine, d'Inde, Japon, Costa Rica, Haïti, etc. Format et état divers (planches rognées).

Estimation : 25/50€


Lot 0013

Une écrivaine du 18e siècle.- [CHARRIÈRE (Isabelle DE)]. Lettres écrites de Lausanne. Genève et se trouve à Paris, Prault, 1788, 2 parties in-12 en pag. continue, 280 p., demi-veau brun à petits coins de l'époque, dos lisse orné de filets dorés, pièce de titre (dos lég. frotté). La 1re partie est parue en 1785, la seconde en 1788 chez Prault. Traité d'éducation des filles écrit à la fin du 18e siècle dans la forme d'un roman. Une mère qui ressemble beaucoup à Mme de Charrière, très étroitement liée à sa fille Cécile, raconte tout ce qu'elle doit apprendre à celle-ci, afin qu'elle puisse espérer se marier avec l'homme qu'elle aime. Mais soudain, sans raison apparente, au cours du deuxième livre, commence une autre histoire : celle de Caliste qui a aimé hors mariage et dont la vie sera gâchée définitivement, malgré ses talents. Voilà donc pourquoi il faut donner aux jeunes filles cette éducation qu'on n'estime pas soi-même, afin de leur épargner le destin de Caliste pourtant si fascinante que Mme de Staël l'a prise pour modèle de sa « Corinne » Isabelle de Charrière (1740-1805), née dans une famille de la haute aristocratie hollandaise, est l'un des esprits les plus originaux du 18e s. D'une vive intelligence et d'une grande curiosité intellectuelle, parlant plusieurs langues, s'adonnant aux mathématiques et lisant les classiques, elle révèle très tôt un tempérament d'écrivaine. C'est en français, langue des élites cultivées de l'Europe du 18e, qu?elle va écrire. Elle épouse, à l'âge de 30 ans, l'ancien précepteur de ses frères et entame alors véritablement sa carrière d'écrivaine, entretenant notamment une abondante correspondance avec l'écrivain Benjamin Constant (https://www.desfemmes.fr/litterature/caliste-et-lettres-ecrites-de-lausanne/).

Estimation : 100/150€


Lot 0014

Chirurgie.- LAFAYE (Georges de). Principes de chirurgie. Sixième édition corrigée et augmentée avec une Table des matières. Paris, P.G. Cavelier, 1773, in-12, XII-537-[3] p., pleine basane brune de l?époque, dos à nerfs orné (coiffe infér. arasée, usures, travail de vers au plat avant). Nom d'un propriétaire ancien à l?encre dans la marge supér. du titre. Bon exemplaire. Lafaye (1699-1781) était démonstrateur à l'Académie royale de chirurgie de Paris. Ce professeur, disciple de La Peyronnie, « servit son art par son savoir et son habileté ; il opérait bien et il écrivait avec ordre et précision. Ce caractère est marqué dans ses Principes de Chirurgie » (Quérard). Ce livre eut d'ailleurs beaucoup de succès et fut réimprimé jusqu'au 19e s.

Estimation : 50/75€


Lot 0015

[CHRISTYN (Jean-Baptiste)]. Histoire generale des Pais-Bas, contenant la description des XVII provinces. Édition nouvelle, divisée en IV volumes, augmentée de plusieurs remarques curieuses, de nouvelles figures, et des evenemens les plus remarquables jusqu'à l'an MDCCXX. Brusselle, François Foppens, 1720, 4 vol. in-12 , [28 y compris le frontispice]-355-1 blanche, [12 y compris le frontispice]-390, [12 y compris le frontispice]-399-1 blanche, [12 y compris le frontispice]-392 p., demi-veau rouge de l'époque, dos à nerfs, titres dorés (reliures frottées et usées, qq. déchirures aux plis de qq. gravures sans perte). Bon exemplaire de la 6e édition (parue également avec le titre de l'édit. orig. publiée en 1697 : « Délices des Pais-Bas ») de cet ouvrage topographique apprécié et sans cesse remis à jour. L'illustration gravée sur cuivre compte 4 frontispices et 138 (sur 143) planches dépliantes (sauf 4) gravées par Harrewijn ou P. Drevel, figurant plans et vues de villes ou monuments.

Estimation : 100/150€


Lot 0016

La Chronique dite de Charles VI.- JEAN JUVÉNAL DES URSINS. Histoire de Charles VI. Roy de France, et des choses memorables aduenües de son regne, dès l'an MCCCLXXX, ivsqves en l'an MCCCCXXII. Mise en lumière par Thedore Godefroy. Paris, Abraham Pacard, 1614, 4°, [8]-16 (« De l'origine des roys de Portugal... »)-[15]-1 blanche-599-1 blanche. Relié avec GUILLAUME de JALIGNY et ANDRÉ de LA VIGNE. Histoire de Charles VIII, roy de France et des choses memorables advenuës de son regne, depuis l'an 1483 ivsqves a 1498. Paris, Abraham Pacard, 1617, 4°, [8]-391-1 blanche-[28] p. Ensemble un volume relié à l'époque en plein vélin à petits rabats (petit manque au rabat avant). Bel exemplaire de cette précieuse réunion. « Cette histoire [de Charles VI] n'est sûrement pas due à Jean Juvénal des Ursins. Si Jean Juvénal des Ursins - qui fut avocat au Parlement de Poitiers, puis avocat du roi, puis évêque, ou archevêque, successivement de Beauvais, de Laon et de Reims - a beaucoup écrit, il n'est pas l'auteur de cette histoire-là. Bien entendu, on rencontre dans ce texte force détails plus ou moins pittoresques concernant son père, Jean Ier Jouvenel. Et c'est sûrement à cause de ces anecdotes, qui nous éclairent sur la vie de cet homme politique de quelque envergure, que l'on a cru, à l'époque de Nicolas Vignier et d'Étienne Pasquier, devoir attribuer l'« histoire » tout entière à Jean Juvénal fils. » (Peter Lewis, L'Histoire de Charles VI attribuée à Jean Juvénal des Ursins : pour une édition nouvelle, dans Comptes rendus des scéances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1996). Le second texte a été aussi recueilli par Godefroy. Guillaume de Jaligny est réputé pour avoir été, de tous les historiens contemporains, celui qui a le plus fidèlement rapporté toutes les intrigues du règne de Charles VIII.

Estimation : 100/150€


Lot 0017

Réunion de deux éditions rares du 16e s.- CICÉRON. La Divinatione di Marco Tullio Cicerone contra C. Verre. Tradotta in volgare per M. Giovanni Giustiniano. Padova [Padoue], Giacomo Fabriano, 1549, petit 4°, [36] p., belle marque typographique au titre, une grande lettrine S rehaussée de couleur rouge. Relié avec : SENÈQUE. Di Lucio Anneo Seneca dell'Ira libri tre. Tradotti in lingua thoscana e con molte annotationi dichiarati da Francesco Serdonati Fiore[n]tino [...]. Padoa [Padoue], Lorenzo Pasquati, 1569, 8°, [4 (la dernière page illustrée d'un encadrement avec des putti)]-51-[1]-1 blanc feuillets, deux bandeaux et nombreuses lettrines dont qq.-unes rehaussées de couleurs, ensemble un vol. en plein vélin postérieur (petit travail de vers au bas du dos de la reliure, traces de mouillures à la 2e oeuvre, cette dernière est un peu rogné court en tête). Ces deux traductions, l'une de Giovanni Giustinian (vers 1501-1557) et l'autre du grammairien Francesco Serdonati (1540- vers 1602) sont très rares.

Estimation : 100/150€


Lot 0018

COYPEL (Charles). Suite du « Don Quichotte » de Cervantès, 31 planches de 31 x 23 cm (sujet : 19,5 x 15 cm) (plusieurs planches lég. brunies), reliure moderne en demi-veau brun veiné, dos lisse, titre doré. Ex-libris armorié d'Étienne de le Court. Ce recueil ne devait comprendre à l'origine que 25 planches, toutes gravées d'après les modèles peints par Coypel (1694-1752) pour la tenture de « Don Quichotte ». Dans la suite on y ajouta six nouvelles scènes gravées sur les dessins de Boucher, Cochin le fils, Lebas et Trémolière. Cette suite est numérotée de I à XXXI et plusieurs planches sont datées de 1742 à 1746. Cette suite a servi à illustrer l'édition de La Haye, Pierre de Hondt, 1746.

Estimation : 30/60€


Lot 0019

Post-incunable lyonnais rarissime.- Droit ancien. - Institutiones imperiales cu [m] multis additionibus precipuis et neothricis doctoribus extractis : et suis locis pro textuum et glosarum veritate enucleanda opportune appositis. Lyon, Étienne Gueynard, sans date [début 16e s.] [au colophon : « Venundatur Lugduni ab Stephano gneygnardo i[n] cive eiusde[m] civitatis in vico mercuriali prope nostram dominam de co[n]fort in oppositum signi sancti Ludovici. »], 8°, 265 feuillets (sur 266 : manque le dernier feuillet vraisemblablement blanc) : 1 feuillet non chiffré, CCLXIII feuillets (très nombreuses erreurs de foliotation : I-LXI, LII, XLXI, LXIIII-LXXIX, LXXXI-LXXXVII, LXXXVII-LXXXXII, CIIII, LXXXXIIII-CXLI, CL, CXLIII-CXLVIII, CXLI, CLX, CLI-CLXXV, CLXXVII-CXCVII, CC, CXCIX, CXCVIII, CCI-CCXV, CCVI, CCXVII-CCXXIIII, CCV, CCXXVI-CCXXIX, CCXXXII, CCXXXI, CCXXX, CCXXXIII-CCLXIII), 1 feuillet non chiffré ; 33 cahiers : a-z8 A-J8 K10-1, demi-chagrin brun du 19e s. (plat avant et dos défait), nombreuses annotations anciennes, très beau post-incunacle imprimé sur deux colonnes entourées de la glose, titre courant imprimé en rouge, titres en rouge. Édition des Institutes de Justinien avec la glose d'Accurse. Nous n'avons repéré que deux exemplaires de cette édition : un à la Staatsbibliothek de Berlin (date proposée : 1517) et l'autre à l'Universitätsbibliothek de Munich (daté de ca 1515). Pas d'exemplaire repéré en France (BnF, Catalogue collectif).

Estimation : 200/300€


Lot 0020

La guerre de Succession d'Espagne en images...- DUMONT ([Jean], baron DE CARELSCROON) et ROUSSET [DE MISSY (Jean)]. Histoire militaire du prince Eugène de Savoye, du prince et duc de Marlborough, et du prince de Bassau-Frise. Où l'on trouve un détail des principales actions de la dernière guerre, et des batailles et sièges commandez par ces trois généraux. Enrichie des plans nécessaires. La Haye, Isaac van der Kloot, 1729, 2 vol. grand in-folio (52,5 x 31,5 cm), faux titre, titre, LXI-1 blanche-132-2 blanches p., 2 feuillets de tableaux (p. 76 et 77) et titre, II-336 p., ordre de bataille sur double feuillet après la p. 86, tableau après la p. 126, ordre de bataille après la p. 240 (2 tableaux), ordre de bataille après la p. 274 (2 tableaux dépliants), plein veau brun de l'époque, dos à nerfs décorés, pièces de titre et de tomaison (traces d'usure, coins émoussés, mors en partie fendus, coiffes arasées...). Signature ancienne d'appartenance aux titres : « Le Comte D'argenteau Dochain ». Il s'agit vraisemblablement de Charles Marie d'Argenteau seigneur d'Ochain, d'Avesnes, de Pair, haut avoué de Mehaigne, comte d'Argenteau (1675-1752), membre de l'État noble du Luxembourg, président de l'Ordre équestre de la Principauté de Liège, lieutenant de la souveraine cour féodale de Liège. Comme souvent, sans le 3e volume paru en 1747. Bon exemplaire à l'intérieur en parfaite condition de cet ouvrage monumental dans lequel Jean Dumont (1667-1727), historiographe de Charles VI, et Jean Rousset de Missy donnent le récit des campagnes militaires du prince Eugène de Savoie (1663-1736), du duc de Marlborough (1650-1722) et du prince d'Orange-Nassau (1687-1711) durant la guerre de Succession d'Espagne qui se déroula de 1701 à 1714. Ce sont ces deux volumes que l'on trouve le plus souvent, le nombre de planches varient autour du chiffre 90. Cet exemplaire avec ses 88 planches, dont 5 planches en double, et la qualité de sa conservation fait partie des exemplaires attractifs. Illustration du t. I : vignette au titre, 10 vignettes en tête, 29 planches sur double page, plus 2 doubles : nos 1 (portrait du prince Eugène), 4 (bataille de Staffarde), 5 (Coni), 6 (levée du siège de Coni), 7 (plan dépliant de Carmagnoli), 8 (Marsaille), 9 (Casal), 10 (plan de la bataille de Zenta), 2 (carte de la Hongrie), 11 (bataille de Zenta par Huchtenburg), 12 (carte de la Lombardie, présente également dans le t. II), 14 (bataille de Chiari par Huchtenburg) ; t. II, n° 6 (plan de la bataille de Chiari, présent également dans le t. II) ; nos 16 (bataille de Luzzara par Huchtenburg), 15 (plan de la bataille de Luzzara), grande carte dépliante non numérotée du cercle de Souabe (déchirure sans manque en marge), 19 (bataille de Hochstedt par Huchtenburg, 18 (plan de la bataille d?Hochstedt), 3 (carte dépliante du Piémont et de la Savoie), 21 (bataille de Cassano par Huchtenburg), 20 (plan de la bataille de Cassano), 23 (plan de la bataille devant Turin par Huchtenburg), 22 (Turin), 26 (bataille d'Audenarde par Huchtenburg), 34 (plan de la bataille d'Audenarde), 28 (bataille de Malplaquet par Huchtenburg), 27 (plan dépliant de la bataille de Malplaquet), 30 (bataille de Peterwaradin par Huchtenburg), 29 (plan de la bataille de Peterwaradin), 32 (bataille de Belgrade par Huchtenburg) ; t. II, n° 60 (plan de la bataille de Belgrade, présent aussi dans le t. II). (À remarquer les 10 belles planches gravées par Jan van Huchtenburg (1647-1733), peintre et graveur néerlandais spécialisé dans les scènes de batailles qui accompagne dans les années 1708 à 1717 le prince Eugène de Savoie lors de ses campagnes et peint de nombreuses scènes de batailles.) Soit les planches 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 14, 15, 16, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 26, 27, 28, 29, 30, 32, 34, une planche non numérotée, + t. II, nos 6 et 60 (doubles). Illustration du t. 2 : vignette au titre, 54 planches sur double page, plus 3 doubles : nos 2 (grande carte dépliante du comté de Flandre, petite déchirure à un plis, sans conséquence), 1 (grande carte dépliante du Brabant) ; t. I, n° 12 (carte dépliante de la Lombardie, présente aussi dans le t. I) ; nos 6 (plan de la bataille de Chiari, présent aussi dans le t. I), 21 (Hulst), 31 (entre Strasbourg et Fort Louis), 7 (plan des troupes devant Maestricht), 9 (plan de la bataille d'Eckeren), ? (Huy), 13 (Geldern), 7 (numéro déjà utilisé, grande planche dépliante du bombardement de Geldern), 10 (plan de la situation des lignes de la Mehaigne), 15 (combat de Donawert), 14 (plan de bataille au camp de Burckheim) ; t. I, n° 18 (Hochstet, présente aussi dans le t. I) ; nos 17 (Ulm), 18 (Trarbach), 19 (Landau), 22 (plan du passage des lignes de Brabant), 23 (St Leeuw), 32 (Turin), 24 (bataille de Ramillis), 25 (Bruxelles, bord droit froissé), 17 (numéro déjà utilisé, Anvers), 37 (Bruges), 27 (Oostende), 28 (Menin), 29 (Dendermonde), 30 (Ath), 29 (numéro déjà utilisé, Toulon) ; t. I, n° 34 (plan de la bataille d'Audenarde, déjà présent dans le t. I) ; nos 30 (numéro déjà utilisé, Audenarde), 36 (Lille), 36* (Lille), 38, 39, 40 (Gand), 42 (dépliante, Tournai, déchirure à un plis), 43, sans numéro (Malplaquet), 45 (Mons), 47 (Douai), 48 (Douai), 49 (Béthune), 51 (St-Venan), 49 (numéro déjà utilisé, St-Venant), 38 (numéro déjà utilisé, Ypres), 32 (numéro déjà utilisé, Bouchain), 53 (Ypres), 41 (St-Omer), sans numéro (dépliante, Quesnoy), 52 (Dunkerque), 58* (Denain), 58 (Knokke), 61 (Temiswar), 62 (Temiswar), 60 (bataille de Belgrade), 59 (Belgrade). Soit les planches 1, 2, 6, 7 (2 planches chiffrées 7), 9, 10, 13, 14, 15, 17 (2 planches chiffrées 17), 18, 19, 21, 22, 24, 25, 27, 28, 29 (2 planches chiffrées 29), 30 (2 planches chiffrées 30), 31, 32 (2 planches chiffrées 32), 36, 36*, 37, 38 (2 planches chiffrées 38), 39, 40, 41, 42, 43, 45, 47, 48, 49 (2 planches chiffrées 49), 51, 52, 53, 58, 58*, 59, 60, 61, 62, trois planches non numérotées + t. I, nos 12, 18, 34 (doubles). À remarquer la grande planche du bombardement de Geldern gravée sur trois feuilles et mesurant environ 146 x 53 cm. Elle manque souvent. Soit pour les 2 volumes : 88 planches, dont 5 planches en double.

Estimation : 2500/3000€


Lot 0021

Emblemata.- CATS (J[acob]). Spiegel vanden Ouden ende Nieuvven Tijdt [...]. 'sGraven-Hage [La Haye], Isaac Burchoorn, 1632, 4°, [18 (dont titre et titre-frontispice signé « Av venne in A° 1630 » c'est-à-dire : Adriaen van de Venne inventit anno 1630)]-168-56-104 (« Spiegel vanden voorleden, en jegenwoordigen tijdt. Tweede deel »)-24-160 (« Spiegel vanden voorleden... Derde deel »)-16 p., très nombreux emblemata dans le texte (13 cm2) dessinés par Adriaen Pietersz. van de Venne (1589-1662) peintre, graveur et poète néerlandais du siècle d'or. Il est connu pour ses peintures de scènes de genre, d'allégories, de portraits et de scènes historiques. À partir de 1620 jusqu'à sa mort, il peint de nombreuses grisailles et des gravures illustrant des scènes de genre montrant des paysans, des vieillards, des clochards, des fous et des voleurs. Ces oeuvres viennent souvent illustrer des maximes et des proverbes, la plupart d'entre eux issus de Jacob Cats. Ce travail d'illustration fait la popularité de van de Venne au 17e s., et sa renommée perdurera au 18e. Étonnant emblemata.

Estimation : 100/150€


Lot 0022

« Je suis à Jean Hugo Procureur en la prevostée de Chiny ».- FERRIÈRE (Claude de). Le Nouveau Praticien, contenant l'art de proceder dans les matieres civiles, criminelles et beneficiales, suivant les nouvelles ordonnances [...]. Seconde édition reveuë, et augmentée de plus d'un tiers. Paris, Denys Thierry et Jean Cochard, 1686, 4°, [8]-748-[92] p., plein veau brun de l'époque (usures, manques, coiffes arrachées, mors avant déchiré, feuillet de garde avant détaché et effrangé, traces de manipulation). Précieux témoignage d'appartenance d'un livre de pratique du droit à « Iean Hugo / Procureur Président Mayeur » (mention manuscrite au recto du 1er feuillet de garde), « Je suis à Jean Hugo / Procureur en la prevostée / de chiny 1688 » (verso du 1er feuillet de garde) et « Jean Hugo » (au titre). Chiny est une ville de la province de Luxembourg, située en Région wallonne de Belgique. Chiny fait partie aussi historiquement de la Lorraine gaumaise. Une prévôté était un territoire administratif du duché de Luxembourg, entre le 13e et le 18e s. L'ouvrage est agrémenté de nombreuses annotations qui montre l'usage assidu. De plus, on a ajouté aux recto et verso du 1er feuillet de garde, au verso du titre et aux recto et verso de la page suivante des éphémérides. On peut lire par exemple : « Le 20 Jeanvier 1760 entre les dix a onze heures du soir la terre a tremblé par réiteres fois et plusieurs a [?] qu?elle a encor tremblé pendan la nuyt ». Ce même jour Louis XIV écrit dans son journal « Tremblement de terre à Versailles ». Claude de Ferrière (1639-1715), docteur en droit de l'Université de Paris, fut professeur de jurisprudence à Reims, puis à Paris, et avocat au Parlement de Paris, doyen des docteurs régents de la Faculté des droits de Paris.

Estimation : 30/60€


Lot 0023

De la bibliothèque de Passy FIELDING (Henry).- Les Avantures [sic] de Joseph Andrews, et du ministre Abraham Adams. Publiées en anglois, en 1742. Par M... Feilding [sic] ; et Traduites en François, à Londres, par une Dame Angloise, sur la troisième édition. Londres, A. Millar, 1743, 2 vol. in-12, titre, [18]-330 p., et titre, [4]-349-1 blanche p., plein veau brun de l'époque, dos lisses (reliures ravinées, bruniss.). Vraisemblablement de la bibliothèque d'Honoré III de Monaco, on peut, en effet, lire au bas du titre, d'une écriture du 18e s., la mention : « Duc de Valentinois. / Bibliothèque de Passy. » (L'hôtel de Valentinois était un hôtel particulier à Passy construit au 18e s. et acquis en 1735 par Grimaldi, duc de Valentinois, c'est-à-dire Honoré III de Monaco, né Honoré Camille Léonor Grimaldi de Goyon de Matignon (1720-1795) prince souverain de Monaco et duc de Valentinois de 1733 à 1793.) Première édition en français. « Les Aventures de Joseph Andrews et du pasteur Abraham Adams », dit « Joseph Andrews » (« The History of the Adventures of Joseph Andrews and his Friend Mr Abraham Adams» en anglais), est le premier roman écrit par Henry Fielding et aussi l'un de ses deux grands chefs-d'oeuvre, le second étant « Histoire de Tom Jones, enfant trouvé » (1749). Publié en 1742 et qualifié par l'auteur de « roman sentimental comique », cet ouvrage, d'abord parodique, raconte les aventures d'un honnête domestique revenant de Londres accompagné par son ami et mentor, le pasteur Abraham Adams. La traduction est de Pierre-François Guyot, abbé Desfontaines et non d'une « Dame Angloise ».

Estimation : 100/150€


Lot 0024

Complet des 113 planches.- FOLARD (Jean-Charles de). Abrégé des commentaires de M. de Folard sur l'Histoire de Polybe. Par M*** [Chabot], Mestre de Camp de Cavalerie. Paris, Vve Gandouin, Giffart, David l'aîné, Jombert et Durand, 1754, 3 vol. 4°, [4]-X-[2]-XLVIII-421-[3] p., 51 planches dépliantes ; [4]-IX-[2]-477 (en réalité 469, saut sans manque dans la pagination de 464 à 473)-1 blanche-[2] p., 22 planches dépliantes, et [4]-VII-1 blanche-384-[6] p., 40 planches dépliantes, plein veau brun moucheté de l'époque, dos à nerfs décorés, pièces de titre et de tomaison marbrées (qq. accrocs). Bel exemplaire de cette édition originale. 113 planches gravées et dépliantes, dont une carte de la Sicile, une carte d'Italie, un plan des fortifications de Crémone. Cet ouvrage réunit, outre les commentaires sur l'Histoire de Polybe, un traité de la colonne, un traité de l'attaque et de la défense des places des anciens, un traité de la défense des places. avec index général des trois volumes. « Folard veut corriger la tactique de l'infanterie française telle qu'il l'a vue à Malplaquet, où le maréchal de Villars, en suivant l'ordonnance et l'usage, avait posté ses bataillons sur quatre rangs de profondeur. L'attachement servile à l'ordre mince paralyse le commandement, estime Folard. Pour manoeuvrer, il faut former l'infanterie en colonnes [...]. Le commentaire de Polybe donne l'occasion à Folard d'étudier et d'illustrer les machines de guerre des Anciens. Les Commentaires de Folard suivent le récit de Polybe mais contiennent aussi toutes sortes de suggestions concrètes destinées à perfectionner l'art de la guerre [...]. Folard ne se limite pas à la Tactique. Il touche à ce qui sera bientôt appelé la stratégie lorsqu'il aborde la manière de bien établir l'état de la guerre. » (B. Colson, L'Art de la Guerre, de Machiavel à Clausewitz, pp. 155 et suiv.).

Estimation : 150/200€


Lot 0025

GALLIEN DE SALMORENC. Le Bréviaire des politiques. Londres, J. Robson et P. Elmsley, 1769, 8°, non paginé [148 p.], plein maroquin rouge à longs grains de l'époque, plats encadrés d'une guirlande dorée, dos à nerfs richement décoré, pièce de titre, tranches dorées (qq. traces d'usure). Ex-libris armorié. Bel exemplaire de ce recueil de pensées ou réflexions imprimé sur beau papier. Timoléon Alphonse Gallien est né au village de Salmorenc, près de Grenoble vers 1740. Il passe parfois pour le fils naturel de Richelieu, qui assura son éducation. En 1773, il ajouta à son nom de famille le nom de son lieu de naissance. En septembre 1766, il est entré, comme copiste, chez Voltaire, ayant l'intention d'écrire une histoire du Dauphiné. Mais le jeune homme négligeait ses devoirs, passait beaucoup de temps à Genève et le philosophe en était très irrité. Voltaire plaça G. comme secrétaire chez le résident français à Genève, Pierre Michel Hennin. G. se brouilla avec Hennin, fit beaucoup de dettes et fut entraîné dans une affaire politique ; il dut quitter Genève, visita probablement la Hollande, surgit ensuite à Paris où il fut mis à la Bastille à cause de nouvelles dettes. Grâce au duc de Richelieu qui acquitta ses dettes, G. fut libéré. Vers la fin de 1772 ou au début de l'année suivante, G. était venu en Russie. Après bien des péripéties, en 1784 on le trouve à Saint-Pétersbourg, comme professeur d'histoire universelle et de rhétorique au Corps Impérial des Cadets. Il occupait encore ce poste en 1786 (http://dictionnaire-journalistes.gazettes18e.fr/journaliste/326-timoleon-gallien-de-salmorenc).

Estimation : 50/100€


Lot 0026

Impression de Toul.- Graduel romain à l'usage des religieuses de la Congrégation de Nre. Dame. Seconde édition corrigée et augmentée [...]. Toul, Alexis Laurent, 1718, (en dessous de la date, une étiquette est collée avec la mention imprimée : « SE VEND A METZ, / Chez BOUCHARD, Marchand-Libraire, / rue du Palais », petit 4°, [4]-329-[7 pages non chiffrées comportant des portées musicale susceptibles d'être complétées ; on a complété une portée et demie et le texte au bas de plusieurs autres du « Veni Creator spiritus », ces pages font parties du livre car elles son justifiées]-[5]-1 blanche-15-1 blanche, plein veau brun de l'époque, dos à nerfs, fermoirs de laiton (mors abîmés). Le graduel est un livre liturgique catholique, c'est un recueil des chants grégoriens qui peuvent être chantés à la messe. Imprimé pour la congrégation de Notre Dame, cette communauté de chanoinesses créée par Pierre Fourier et Alix le Clerc en 1598, qui se charge d'instruire gratuitement les jeunes filles pauvres, dont un établissement se trouvait à Toul au 18e s.

Estimation : 50/75€


Lot 0027

GRAMAYE (Joan. Bapt.). Antiquitates illustrissimi ducatus Brabantiae [...]. Lovanii, apud Aegidium Denique et Bruxellis, Fratres Tserstevens, 1708, in-folio, [12]-27-[11]-72-[12]-36-[4]-52-[12]-40-[14]-46-[10]-52-80-[2]-14 p. Relié avec : IDEM. Antiquitates illustrissimi ducatus Flandriae. Mêmes lieux, édit. et date, in-folio, [4]-218-[15]-1 blanche-111-[21]-21-[3] p., ensemble un vol. en plein veau brun de l'époque, dos orné, pièce de titre (coiffes arasées, coins émoussés, mors frottés et en partie fendus, bruniss.). Réimpression de tous les ouvrages topographiques et historiques de Gramaye (1579-1635) consacrés aux Pays-Bas et publiés séparement au début du 17e s. L'édition a été soignée par les libraires ; elle comprend dix bandeaux gravés sur cuivre par Harrewijn, représentant une allégorie du Brabant, les villes de Louvain, Bruxelles, Anvers, Bois-le-Duc, Gand, Bruges, l'hôtel du Franc de Bruges, Ypres et les armoiries de Nivelles dans un cadre à rinceaux.

Estimation : 150/200€


Lot 0028

Horlogerie.- DERHAM [(William)]. Traité d'horlogerie pour les montres et les pendules [...]. Paris, Gregoire Dupuis, 1731, in-12, [9]-1 blanche-188-[3 (Privilège et Approbation)]-1 blanche-[1 (Errata)]-1 blanche p., 2 tables h. t., 7 planches dépliantes h. t., plein veau brun de l'époque, dos à nerfs orné, pièce de titre (reliure frottée avec petits manques, petit travail de vers dans la marge blanche interne de qq. feuillets). Édition originale française, illustrée de 7 planches dépliantes comprenant 2 planches montrant les mécanismes d'horlogerie, 1 planche de musique (carillon) et 4 tables d'équation de John Flamsteed des jours naturels. La 1re édition anglaise date de 1696. Bien que l'ouvrage soit devenu une référence incontestable de la littérature horlogère, William Derham (1657-1735) n'était nullement un horloger, mais un homme d'église et un philosophe naturaliste, ses autres écrits sont consacrés à la théologie, bien que son nom soit aujourd'hui associé à la vitesse du son, étant le premier à l'avoir mesurée.

Estimation : 200/300€


Lot 0029

[LA BEAUMELLE]. Mémoires pour servir à l'histoire de Madame de Maintenon et à celle du siècle passé. Amsterdam, Aux dépens de l'Auteur, 1755-1756, 6 vol. in-12, portrait, titre gravé illustré, [2]-XII-296-[24 (liste des souscripteurs)] p. ; [2]-264 p. ; portrait, [2]-300 p. ; [2]-288 p. ; [2]-300 p., et [2]-300 p., cartons, plein veau brun moucheté et glacé de l'époque, dos à nerfs richement décorés, titres et tomaisons maroquinés bordeaux et noir (bruniss. aux premières p. du vol. 4). Très bel exemplaire de cette édition originale très rare imprimée en Hollande aux frais de l'auteur. « Pour la rédaction de ces Mémoires, Laurent Angliviel de La Beaumelle (1726-1773) a puisé dans les mémoires de d'Aubigné et dans beaucoup de mémoires inédits, tels que les Souvenirs de Mmes Glapion et Du Pérou, la vie de Mme de Maintenon par Melle d'Aumale, les Mémoires de Manseau, ceux de l'abbé Pirot, le Journal de Dangeau, les Mémoires de l'évêque Hébert, et son plan s'élargissant à mesure qu'il avançait dans son travail, au lieu d'une simple biographie, il finit par écrire, sous le titre de Mémoires de Mme de Maintenon, une histoire anecdotique fort curieuse de la plus grande partie du règne de Louis XIV. Cet ouvrage, imprimé en Hollande, eut beaucoup de succès. Malheureusement pour l'auteur, il porta ombrage au gouvernement, en sorte que La Beaumelle fut de nouveau envoyé à la Bastille le 6 août 1756. » (Haag, VI, p. 156.) Dans la liste des souscripteurs (près de 500) on trouve Voltaire, l'ennemi acharné de La Beaumelle, ayant souscrit pour 2 exemplaires.

Estimation : 200/250€


Lot 0030

LAFAYE (Georges de). Principes de chirurgie. Sixième édition corrigée et augmentée avec une Table des matières. Paris, P.G. Cavelier, 1773, in-12, XII-537-[3] p., pleine basane brune de l'époque, dos à nerfs orné (coiffe infér. arasée, usures, travail de vers au plat avant). Nom d'un propriétaire ancien à l'encre dans la marge supér. du titre. Bon exemplaire. Lafaye (1699-1781) était démonstrateur à l'Académie royale de chirurgie de Paris. Ce professeur, disciple de La Peyronnie, « servit son art par son savoir et son habileté ; il opérait bien et il écrivait avec ordre et précision. Ce caractère est marqué dans ses Principes de Chirurgie » (Quérard). Ce livre eut d'ailleurs beaucoup de succès et fut réimprimé jusqu'au 19e s.

Estimation : 50/75€


Lot 0031

LE CLERC (Jean). Geschiedenissen der Vereenigde Nederlanden, sedert den aanvang van die Republyk tot op den Vrede van Utrecht in 't jaar 1713. en het Tractaat van Barriere in 't jaar 1715. gesloten. Verciert met d'afbeeldzels der voornaamste personaadjen, beruchste gevallen, belegeringen van steden, veldslagen, en meer andere keurlyke printverbeeldingen, gesneden door den Heer Picard Romein, en andere voorname meesters. Amsterdam, Zacharias Chatelain, 1730. 3 vol. in-folio, [22]-396-[4] p., frontispice, vignette au titre, 1 grande carte dépliante, 38 portraits h. t., 41 planches sur double page, 7 planches 8° provenant d'un autre livre ajoutées ; [2]-706 p., frontispice, vignette au titre, 22 portraits, 5 planches sur double page (la planche qui doit se trouver p. 144 se trouve p. 176), 2 grandes planches dépliantes, 3 planches 8° ajoutées ; [2]-723-[38] pp., 7 portraits (le portrait de la p. 596 est placé p. 412), 4 planches sur double page, 2 planches 8° ajoutées, soit en tout, 3 frontispices, 1 vignette répétée aux titres, 67 portraits, 50 planches sur double page, 1 grande carte dépliante, 2 grandes planches dépliantes, 12 planches 8° ajoutées, plein veau brun granité de l'époque, dos à nerfs décorés, petite guirlande dorée encadrant les plats (reliures usées, dos frottés, coiffes arasées, mors fendus). Bon exemplaire, les planches finement gravées sur cuivre par C. Decker, G. de Lairesse, J. Luyken, B. Picart, etc sont de toute fraîcheur. Les planches sur double page représentent des massacres, des prises de villes, des villes assiégées, des batailles navales, une pêche au cachalot, le dépeçage d'une baleine... Exemplaire absolument complet de toutes ses planches ce qui est rarement le cas. Première édition de la traduction néerlandaise de cette très belle publication à l'impression soignée de l'histoire des Pays-Bas, qui débute en 1566 et conte la naissance de la République des 7 provinces, qui se fera en 1579. Ce sera alors, débarrassé du joug de plusieurs nations, l'âge d'or hollandais. Cette histoire nous mène jusqu'en 1713 et juste après la signature des traités d'Utrecht qui recomposèrent l'Europe. Vaste compilation historique dirigée par le théologien Jean Le Clerc (1657-1736) sur l'histoire des révolutions aux Pays-Bas publiée en français en 1723.

Estimation : 500/800€


Lot 0032

LEVESQUE [(Pierre-Charles)]. Histoire de Russie, tirée des chroniques originales, de pieces authentiques, et des meilleurs historiens de la nation. Paris, Debure l'aîné, 1782, 5 vol. in-12, XLVIII-442, [4]-516, [4]-507 (dern. p. chiffrée 570 par erreur)-1 blanche, [4]-548 et [4]-565-[3] p., 2 cartes dépliantes (bords des reliures noircis, mors fendus, coiffes arasées, mouillures - surtout au 3e vol. - et bruniss., cachet aux titres). Pierre-Charles Levesque (1736-1812) est un professeur, traducteur et historien français. À la recommandation de Diderot, il fut nommé professeur à l'École des Cadets de Saint-Pétersbourg de 1778 à 1780. Il mit à profit ces sept années où il resta en Russie pour recueillir les matériaux d'une histoire de ce pays qu'il publia à son retour en France. Cet ouvrage eut le plus grand succès : en Russie même, son livre devint un classique, tandis qu'elle lui ouvrait, en France, les portes de l'Académie des inscriptions. Toujours éditée à ce jour, l'« Histoire de Russie » exerça « une influence sensible sur l'image de la Russie en Occident, mais aussi sur l'historiographie russe », et « fut un exemple concret d'application des plans de Diderot concernant la civilisation de la Russie. » « Levesque s'était révélé comme un savant accompli, son utilisation des sources répondait aux exigences formulées par les Encyclopédistes. Son principe fondamental était que la critique historique « saine » exigeait de vérifier l'authenticité d'une source, d'en analyser les qualités et les défauts et de comparer les sources entre elles ».

Estimation : 75/100€


Lot 0033

LORRY (Franciscus). D. Justiniani Imperatoris P.P. Augusti Institutionum juris civilis expositio methodica. Paris, Dessaint et Saillant, et Vincent, 1757, 4°, XVIII-556 p., pleine basane brune de l'époque, dos à nerfs décoré, pièce de titre (qq. traces d'usure). Bon exemplaire de cette exposition raisonnée des Instituts de droit civil de l'Empereur Justinien : ouvrage posthume de François Lorry (conseiller du roi et docteur-régent de la faculté de droit de Paris) publié par son fils Paul-Charles Lorry.

Estimation : 30/60€


Lot 0034

Louvain.- Coutumes de la ville de Louvain et de son ressort. Bruxelles, Simon t'Serstevens, 1728, petit 4°, 110-[2 (catalogue de l'éditeur)] p., demi-cuir rouge de Russie à petits coins du début du 19e s., dos lisse orné (reliure frottée). Exemplaire interfolioté de commentaires du début du 19e s. dus peut-être ou ayant fait partie de la bibliothèque de F. C. Englebert, notaire à Jodoigne (signature et cachet au titre).

Estimation : 50/100€


Lot 0035

Manuscrit du 18e s.- Cours de dialectique. Manuscrit en latin, petit 4° sur papier de 331 p. et 5 planches h. t., intitulé « Dialectica universa data a domino Ludovico Desfontaine sacrae theologiae licenciato artium doctore Recepta vero a Vincentio Prosper Eloij Sonegiensi anno domini 1731 », plein veau brun de l'époque, dos à nerfs (reliure abîmée). Si nous ne pouvons déterminer exactement la provenance de ce cours, le titre nous donne exceptionnellement le nom du cours (Dialectique), le nom de l'enseignant (Louis Desfontaine, licencié en théologie et docteur ès arts), le nom et l'origine de l'étudiant (Vincent Prosper Eloij de Soignies) et la date à laquelle ce cours a été donné (1731). Deux mentions d'éditeur sont données sur les quelques gravures qui illustrent le cours (« I Bonnart au coq » et « HBonnart ex »). Il s'agit sans doute de membres de la famille des Henri Bonnart, graveurs à l'enseigne du Coq rue St-Jacques à Paris (Jean-Baptiste Bonnart et son père, Henri II Bonnart ?).

Estimation : 100/150€


Lot 0036

Manuscrit du 18e s. ? « Recueil de plusieurs airs, chansons, menuets à vaudevilles, avec une Table alphabetique ou l'on trouve les airs qui y sont propres 1747 Q. [?] », 4°, titre, 224 p., 1 feuillet blanc, 12 pages non chiffrées (Table), pleine basane brune de l'époque, dos à nerfs orné, pièce de titre (reliure usée, le premier caisson se détache). Cachet au titre. Textes écrit sur deux colonnes. Au dernier f. la date 1743. Précieuse réunion de plusieurs centaines de textes. Relevons, sur l'air du tonton : « Platon etoit imbécile / avec ses dogmes divers / j'ay seu trouver le mobile / qui fait mouvoir l'univers / C'est le tonton tontaine. ». À relever aussi plusieurs airs légers dont par exemple la chanson commençant ainsi : « L'autre jour en me promenant / par devant derrière /... ».

Estimation : 100/150€


Lot 0037

Médecine dentaire.- BAUMES [(Jean-Baptiste)]. Traité de la première dentition et des maladies très-graves qui en dépendant. Paris, Méquignon, 1806, 8°, LII-350 p., broché, étiquette imprimée au dos, à toutes marges (qq. rares rousseurs claires). Bel exemplaire de cette édition originale. Sans la planche du bistouri comme c'est le plus souvent le cas. Crowley, 848 ; Poletti, p. 12 et David, p. 22 ne signalent pas la planche hors texte.

Estimation : 100/150€


Lot 0038

MERIAN.- M. Z. [= MERIAN (Matthäus) et ZEILLER (Martin)]. Topographia Germaniae-Inferioris vel Circuli-Burgundici das ist Beschreibung und Abbildung der fürnembsten Orter in den- Niederländischen XVII Provincien oder Burgundischen Kraijsse. Frankfurt am Main, Caspar Merian [1659 ou après], folio, titre-frontispice (Neptune sur son char), 4 p. non chiffrées (Dedicatio), 283-[20]-1 bl. p., plein vélin postérieur, titre doré au dos (papier du texte très lég. bruni, bord externe du titre renforcé, qq. bords externes des planches coupés un peu court et froissés). Très bel exemplaire, très frais. La Bayerische Staatsbibliothek a numérisé un exemplaire ayant le même frontispice et la date de 1659, mais dès la première page de texte, bandeau et lettrine ne sont pas les mêmes... D'autres exemplaires ont un titre plus développé. Les vues reproduites de façon très juste par Merian sont exemplaires au niveau de la perspective et elles constituent souvent les documents fiables les plus anciens sous forme de gravure sur cuivre et eaux-fortes des lieux en question. L'ouvrage comprend 121 planches parfois sur double page dépliante ou sur double page, comprenant une ou deux illustrations : 1. Carte des Pays-Bas. 2. Carte du Brabant. 3. Carte du Limbourg, 4. Plan d'Anvers. 5-6. Vues d'Anvers et de Bruxelles. 7. Plan de Berg op Zoom. 8-9. Vues de Berg op Zoom et de Louvain. 10. Plan de Breda. 11-12 Plans de Crevecoeur et de Grave. 13-14. Plans de Geertruidenberg et de Gennep. 15-16. Vues de Grave et de Hannut. 17. Plan de Hertzogenbosch (Bois-le-Duc). 18-19 Vues de Lierre et de Limbourg. 20. Plan de Limbourg. 21. Plan de Maastricht. 22. Grande vue de Malines. 23. Plan de Ravenstein. 24. Plan de Steenbergen. 25. Carte de Gueldre et Zutphen. 26. Plan d'Arnhem. 27-28. Plans de Bredevoort et de Bommel. 29. Plan de Doesburg. 30-31 Plans d'Elburg et de Groenlo. 32-33. Vues d'Elburg et de Geldern. 34. Plan de Geldern. 35-36. Vues d'Harderwijk et de Nijmegen. 37. Plan de Nijmegen. 38. Plan de Roermond. 39-40. Plans de Sint Andries et de Schenkenschanz. 41. Plan de Venlo. 42-43. Plans de Ruhrort et de Wageningen. 44-46. Vue de Thiel, plan de Thiel et vue de Zutphen. 47. Plan de Zutphen. 48. Carte de Overijssel. 49. Carte de la Friese occidentale. 50-51. Plans de Blokzijl et de Bourtange. 52-53. Vue de Hasselt et plan de Coevorden. 54-55. Plans de Delfzijl et de Damme. 56. Plan de Deventer. 57. Vue de Deventer. 58-59. Vues de Leeuwarden et de Groningen. 60. Plan de Groningen. 61. Plan d'Harlingen. 62-63. Plans de Hasselt et de Woudrichem (Worcum). 64. Plan de Leeuwarden. 65. Plan de Stavoren. 66. Plan de Zwolle (non signalé dans les instructions au relieur). 67-68. Vues de Stavoren et de Zwolle. 69-70. Plans de Zwartsluis et de Steenwijk. 71. Carte de Hollande. 72. Carte de Zeelande. 73. Plan d'Alkmaar. 74. Plan d'Amsterdam. 75. Grande vue d'Amsterdam. 76-78. Vue et plan d'Arnemuiden, et vue de Den Haag ('s-Gravenhage). 79-80. Plans de Brielle et de Delfshaven (in Rotterdam). 81. Plan de Klundert. 82. Plan de Delft. 83. Plan de Dordrecht. 84-85. Plans d'Edam et de Leerdem. 86. Plan d'Enkhuizen. 87. Plan de Vlissingen. 88. Plan de Goes. 89. Plan de Gorinchem (Gorcum). 90. Plan de Gouda. 91. Plan d'Haarlem. 92-93. Plans de Heusden et d'Heukelum. 94. Plan d'Hoorn. 95. Plan de Leiden. 96. Grande vue de Leiden. 97. Plan de Medemblik. 98. Plan de Middelburg. 99-100. Vues de Middelburg et d'Utrecht. 101-102. Plans de Monnickendam et de Naarden. 103. Plan de Muyden. 104-105. Plans de Purmerend et d'Oudewater. 106. Plan de Rotterdam. 107. Grande vue de Rotterdam (qq. taches brunes). 108. Plan de Schiedam. 109-110. Plans de Veere et de Tholen. 111-112. Plans de Willemstad et de Vyane. 113. Plan d'Utrecht. 114-115. Plans de Wijck der Duurstede et de Woerden. 116-117. Plans de Schoonhoven et de Zierikzee. 118-119. Vues de ter Veer (non signalé) et de Zierikzee. 120. Carte de Flandre et Zeelande. 121-122. Vues d'Audenaerde et d'Alost. 123. Plan d'Aardenburg. 124. Plan de Axel. 125-126. Plans de Biervliet et de Cassandria. 127-128. Vues de Bourbourg et de Bruges. 129. Vues de Cassel. 130-131. Vues de Dendermonde et de Courtrai. 132-133. Vues de Dunkerque et de Douai. 132-133. Vues de Lille et de Gand. 134. Vue de Grammont. 135-136. Vues de Furnes et de Gravelinge. 137-138. Vues de Hondschoote et d'Ypres. 139. Plan d'Hulst. 140. Plan d'Ysendyck. 141-142. Plans de Ravenstein (non signalé) et de Lille. 143. Plan d'Augsbourg. 144-145. Deux vues d'Oostende (petit manque de papier à l'angle externe). 146-147. Plans de Sluis et de Philipine. 148-149. Vues de Tournai et de Bergues. 150-151. Vues d'Aire et d'Arras. 152-153. Vues de Basse et de Hesdin. 154-155. Vues de Cambrai et de Mons. 156-157. Vues de Saint-Omer et de Landrecies. 158-159. Vues de Terwagne et de Valenciennes. 160. Carte du Luxembourg. 161. Carte du comté de Namur. 162. Vue de Thionville. 163-164. Vues de Luxembourg et de Namur. 165. Carte du duché de Bourgogne. 166-167. Vues d'Amance et de Dôle. 168. Plan de Terneuzen. 169. Plan d'Emmerich am Rhein. 170. Plan de Rees am Rhein. 171. Plan de Rheinberg am Rhein. 172. Plan de Weil am Rhein.

Estimation : 3000/4000€


Lot 0039

MIRYS (S.D.). Figures de l'histoire de la République romaine accompagnées d'un précis historique. Ouvrage excécuté par ordre du gouvernement pour servir à l'instruction publique d'après les dessins de S.D. Mirys, Première partie imprimée sur vélin. P., chez le citoyen Mirys, an VIII (1800), grand 4°, 11 p. de texte et 205 planches de figures protégées par des serpentes, demi-chagrin bordeaux, dos lisse richement orné (coiffes frottées, plats lég. tachés). Notre exemplaire comprend 205 planches dont 1 planche non numérotée, 180 planches numérotées de 1 à 180 et 24 planches numérotées de 1 à 24. Tome premier et seul paru.

Estimation : 200/250€


Lot 0040

MONTESQUIEU. Spirito delle Leggi. Con le note dell' abate Antonio Genovesi. Napoli, Domenico Terres, 1777, 4 vol. 8°, 1 frontispice gravé au 1er vol., vignette aux titres, plein vélin, dos lisse, pièces de titre et de tomaison, tranches mouchetées (nombr. rousseurs, travail de vers dans le 4e vol.). Edition originale de la traduction.

Estimation : 200/300€


Lot 0041

NORMAND (Louis-Marie). Monumens funéraires choisis dans les cimetières de Paris et des principales ville de France dessinés, gravés et publiés par Normand Fils. Volume in-folio maximo, contenant 27 [pour 72] planches, et leur description par M. Brès. Première partie. Paris, Normand Fils [?], 1832, grand in-folio, VIII-12 p., 72 planches, demi-veau de l'époque, dos lisse orné (reliure usée, rousseurs surtout au texte). Louis-Marie Normand (1789-1874) est un architecte et graveur, élève de son père, l'architecte Charles Normand (1765-1840), et de Louis de Lafitte (1770-1828). Première partie que l'on trouve le plus souvent seule (une seconde partie sera publiée en 1847). La plupart des monuments sont situés dans le cimetière de l'Est et concernent un grand nombre de personnalités célèbres comme Rousseau, Voltaire, David, Suchet, Grétry, Massena? (Berlin Cat., 3709, première partie).

Estimation : 100/150€


Lot 0042

Post-incunable.- PALLADIUS (Rutilius Taurus). Palladio dignissimo et antiquo scrittore della agricultura tradutto volgare [...]. Vinegia [Venise], Nicolò Zoppino, 1528, petit 4°, [6]-LXXII feuillets, broché (lég. défraîchi, mouillures, encadrements au crayon). Rara edizione adorna di uno splendido frontespizio xilografico a bordura che racchiude la marca con una raffigurazione di San Nicola nella sua cattedra episcopale del fondamentale trattato per la descrizione del mondo e delle tecniche agricole di epoca greca e romana. L'autore, vissuto nel IV secolo d.C., la divise in un capitolo introduttivo e altri dodici su vari temi, uno per ogni mese dellanno. É la seconda edizione in volgare, (1a : Siena 1526), redatta dal « Maestro Pietro Marino da Fuligno » che la dedica al suo benefattore Giulio Colonna.

Estimation : 100/150€


Lot 0043

De la Bibliothèque de La Malmaison.- « Recueil de chansons ». Manuscrit de la fin du 17e s. ou du début du 18e s., 2 volumes (volumes 2 et 3) 4° sur papier vergé aux pages encadrées d'un trait rouge, respectivement pp. 389-760 (les pp. 655 à 760 sont blanches) et 761-1104 (tomaison au dos : tom. II et tom. III). Si on peut consater l'absence du 1er vol., rien ne permet de savoir si la série continuait. Les chansons se réfèrent à des événements historiques. L'air est donné avec portée musicale si nécessaire et dans la marge de gauche des explications historiques sont précisées et parfois une date. Manuscrit soigné, d'une écriture très lisible. Provenances : « Bibliothèque de La Malmaison », cachet au 1er f. de chaque volume. Joséphine de Beauharnais, l'épouse de Napoléon Bonaparte, achète en 1799 ce château du 17e s. Entre 1800 et 1802, ce petit château devient avec les Tuileries le siège du gouvernement de la France où les ministres du Consulat se réunissent fréquemment. Après son divorce d'avec l'Empereur, Joséphine se retire à Malmaison et acquiert en 1810 le château voisin de Bois-Préau. Les deux résidences, transformées en musée la première en 1906, la seconde en 1958, sont consacrées à l'histoire napoléonienne. Le 9 juillet 1800, Bonaparte ordonna l'aménagement d'une bibliothèque dans trois petites pièces situées dans le pavillon d'angle au midi. Restaurée, la bibliothèque de Malmaison a conservé son état d'origine. En 1814, elle abritait près de 13 000 ouvrages. Puis à Grace Whitney-Hoff (Détroit, Michigan,1862 - Lausanne ou Détroit, 1938), philanthrope américaine, dont ex-libris armorié au contreplat des 2 vol. Issue d'une grande famille de Détroit, elle vint s'établir en France en 1900 lors de son second mariage. Elle consacra une grande partie de sa fortune à des oeuvres philanthropiques. Elle fonda notamment en 1906 le Foyer international des étudiantes à Paris et une maison de retraites pour veuves de guerre à Peyrieu, dans l'Ain. Elle réunit également une collection de manuscrits, d'incunables, d'éditions rares et de reliures anciennes, dont A. Boinet rédigea le catalogue en1933. Également de la bibliothèque de « Mr L. Hoche » (cachet rond aux 2 vol. à côté de celui de la Bibliothèque de La Malmaison. Ce cachet semble plus récent).

Estimation : 100/150€


Lot 0044

« Perhaps the most famous and magnificent of all fête books ».- RUBENS.- GEVARTIUS (Casparius). Pompa introitus Honori Serenissimi Principis Ferdinandi Austriaci Hispaniarum infantis S.R.E. Card. Belgarum et Burgundionum gubernatoris [...]. Arcus, pegmata, iconesq[ue] à Pet[ro] Paulo Rubenio [...] inventas et delineatas inscriptionibus et elogiis ornabat, libroq[ue] commentario illustrabat. Accessit Laurea Calloana eodem auctore descripta. Antverpiae, venduntur apud Theodor[um] a Tulden, [au colophon :] Excudebat Ioannes Meursius, 1642, grand in-folio (55,5 x 40 cm), [8]-189-[13] p., 43 planches h. t., ill. dans le texte, plein vélin de l'époque, dos à nerfs, motif à froid au centre des plats, traces de cordonnets (reliure lég. salie, plusieurs planches brunies avec traces de mouillures, qq. pages froissées dont le titre, cachet dans la marge infér. du titre, pl. 3 coupée aux bords externes sur le filet d'encadrement, pl. 14 et 16 coupées aux bords supér. et infér. sur le filet d'encadrement, déchirure sans perte dans la marge blanche de la pl. 22, pl. 30 restaurée anciennement, pl. 32 brunie avec petites taches dans les marges, petit manque de papier et petite déchirure au coin infér. externe de la pl. 43). Ex-libris armorié d'Étienne de le Court. Bon exemplaire. Unique édition de la commémoration de la Joyeuse-Entrée du Cardinal-Infant Ferdinand d'Autriche à Anvers le 17 avril 1635. Exemplaire avec le titre « a » (sans « Triumphalis » après « Pompa ») et avec le millésime 1642 au colophon. L'ouvrage fut publié en 1641, 7 ans après l'Entrée, soit 1 an après le décès de Ferdinand. Ce célèbre livre de cérémonie est illustré par van Thulden d'après Rubens de 43 planches : titre, portrait de Ferdinand (de Tulden), cuivres figurant l'architecture et les peintures éphémères conçues pour l'occasion par le peintre (avec chaque fois les 2 faces des portes et un détail des peintures), représentation du feu d'artifice sur la Grand' Place, la vue et le grand plan de la ville d'Anvers. Illustré en plus de nombreux cuivres dans le texte figurant pour la plupart des monnaies romaines. « Rubens' designs brought a new vigour to the trappings of a joyous entry and set a standard against which all future such occasions in Europe were measured [...]. The ?Pompa introitus Ferdinandi? stands today, as it did then, as one of the primary examples of a major artist working as a festival designer. And the book which commemorates the event is perhaps the most famous and magnificent of all fête books. » (« Festivities : Ceremonies and Celebrations in Western Europe 1500-1790 », Brown University, nr 43.) (P. Arents, « Pompa introitus Fernandi. Bijdrage tot de Rubens bibliografie » dans De Gulden Passer, 27, 1949, pp. 81-348 ; « Rubens als boekillustrator ». Antw., Museum Plantin-Moretus, 1977, n° 32a ; J.R. Martin, The Decorations for the Pompa introitus Ferdinandi. Brussels, Arcade, 1972).

Estimation : 3000/4000€


Lot 0045

Plein maroquin rouge.- SALLUSTE.- C. Crispi Sallustii quae extant ex doctor. virorum emendatione. Amsterdam, apud J. Wetstenium, 1747, in-32, 182 (dont titre-frontispice)-[10] p., plein maroquin rouge de l'époque, plats encadrés d'un double filet doré, dos orné, pièce de titre maroquinée brun, filet doré sur les coupes, petite dentelle dorée intérieure, tranches dorées. Ex-libris de Samuel R. Block. Charmant exemplaire de cette édition en tout petits caractères.

Estimation : 25/50€


Lot 0046

58 cartes coloriées.- SEUTTER (Matthias).- Atlas minor praecipua terrarum Imperia, Regna et Provincias Germaniae potissimum, tabellis 50. Exacte delineatis sistens usui militiae ducum ac peregrinatium maxime accomodatus opera Matthaei Seuterri, Sac. Caes. Maj. Geogr. Aug. Vind. (Augsbourg), [1744 ?], 4° oblong (21 x 30 cm), titre allégorique gravé sur cuivre par Grophinus d'après Weyermann et colorié à l'époque, 58 (50 annoncées au titre !) cartes gravées par Lotter et Silbereisen coloriées à la main à l'époque, demi-reliure en veau brun du 19e s. (mors frottés, usures, petites salissures et traces de manipulation, titre découpé et remonté, dernière carte collée au feuillet de garde arrière, petites déchir. sans gravité). Ex-libris armorié d'Étienne de le Court. Bel atlas de petit format. Le nombre de planches varie selon les éditions et les exemplaires. Matthias Seuter (Augsbourg, 1678-1757) est un graveur sur cuivre, géographe de l'Empereur, éditeur et marchand de cartes à Vienne et à Augsbourg.

Estimation : 1000/1500€


Lot 0047

En plein maroquin à longs grains.- SIND (Freiherrn Johann Baptist von). Des Freiherrn von Sind churcöllnischen Obersten eines Cavallerieregiments und ersten Stallmeisters vollständiger Unterricht in den Wissenschaften eines Stallmeisters. Göttingen und Gotha, Johann Christian Dietrich, 1770, in-folio, frontispice (portrait gravé de l'auteur à cheval sur double page repliée, feuillet de titre avec une vignette gravée, 16 p. non chiffrées, dont portrait gravé en bandeau, la lettre d'Albrecht von Haller en préface, la table des matières, la liste des souscripteurs (environ 150), 324 p., 4 p. d'errata, 15 planches h. t. de chevaux et d'instruments, 8 pour la 1re partie et 7 pour la 4e partie, bandeaux et culs-de-lampe également gravés, reliure du 20e s. en plein maroquin brun à longs grains, plats encadrés d'un double filet doré et ornés de losanges aux contours dorés dans lesquels sont frappés des motifs dorés répétés, dos à nerfs décorés, titre dorés, filet doré sur les coupes, petite dentelle dorée intérieure (minimes traces d'usure, coins émoussés, mors avant fendu à sa base, traces de qq. mouillures et brunissures). Bel exemplaire de cette édition originale en 4 parties traitant de l'équitation et de l'hippiatrique. Les gravures sont en grand format et en plus grand nombre par rapport à l'édition française (Mennessier, II, pp. 513-515). Namhafte Stallmeister wie Johann Baron von Sind (1709-1776) hatten sich den Pferdewissenschaften in Theorie und Praxis verschrieben. Die zunehmenden Erkenntnisse in der Tiermedizin im 18. Jahrhundert schlugen sich auch in von Sinds zahlreichen Publikationen zur Verbesserung der Pferdezucht und Pferdehaltung nieder. Die Publikation gliedert sich in vier Teile. Das Werk befasst sich sowohl mit den Aufgaben eines Stallmeisters als auch mit der Anatomie des Pferdes nach damaligem Verständnis, der medizinischen Materie und der praktischen Pferde-Heilkunde : 1 : "Unterricht für einen Stallmeister, im eigentlichen Verstande", 2 : "Zergliederung des Pferdes", 3 : "Medicinische Materie, oder Beschreibung der einfachen und zusammengesetzten Arzneien aus den dreien Naturreichen", 4 : "Practische Pferde-Arzneikunst" ».

Estimation : 200/300€


Lot 0048

Avec la planche du « poulpe colossal ».- SONNINI.- Charles-Nicolas-Sigisbert Sonnini de Manoncourt (1751-1812), naturaliste français, entreprend une nouvelle édition de l'« Histoire naturelle », avec un 1er vol. en juin 1799, et le 127e en 1808, avec les additions de Buffon (de différentes époques) et ses découvertes particulières, avec en plus de multiples observations, soit l'entreprise sans doute la plus vaste après l'« Encyclopédie ». Voici trois parties complètes en elles-mêmes et qui se rencontrent séparément, en reliure uniforme mais ayant chacune leurs titre et tomaison propres./ DENYS-MONTFORT [= DÉNYS DE MONTFORT (Pierre)]. Histoire naturelle, générale et particulière des mollusques. Paris, F. Dufart, An X [1802], 4 vol. 8°, 390 p., 7 h.t. (1 à 7) ; 424 p., 19 h.t. (8 à 26) ; 424 p., 15 h.t. (27 à 41) ; 376 p., 9 h.t. (42 à 50), soit en tout 50 planches hors texte finement coloriées. À remarquer les calmars, pieuvres et la fameuse planche 26 : « Le poulpe colossal » saisissant un vaisseau... « En 1802, le malacologiste français Pierre Dénys de Montfort a reconnu l'existence de deux types de poulpes géants dans son « Histoire naturelle générale et particulière des mollusques », une description encyclopédique des mollusques. Montfort a fait valoir que le premier type, le kraken-pieuvre, a été décrit par les marins norvégiens et baleiniers américains ainsi que les anciens écrivains comme Pline l'Ancien. En effet, un passage de « L'Histoire naturelle » du Romain Pline l'Ancien (1er siècle) narre également le cas d'un monstre marin à tentacules attaquant des réserves de poissons en saumure. La description correspond tout à fait à celle du kraken. Le deuxième type de bien plus grande taille, l'immense poulpe, aurait attaqué un bateau à voile de Saint-Malo, au large de la côte de l'Angola, ainsi que le montre l'illustration. » (Wikipédia)./ DAUDIN (F.M.). Histoire naturelle et particulières des reptiles. Paris, F. Dufart, An X - An XI [1802-1803], 8 vol. 8°, 384 p., 15 h.t. (1 à 15) ; 432 p., 13 h.t. (16 à 28) ; 452 p., 18 h.t. (29 à 45) ; 397 p., 13 h.t. (46 à 58) ; 365 p., 10 h.t. (60 à 70, manque la planche 59), 1 tableau dépliant ; 447 p., 10 h.t. (71 à 80) ; 456 p., 12 h.t. (81 à 92) ; 439 p., 8 h.t., (93 à 100), soit 99 planches (sur 100) finement coloriées. Le travail de François Daudin (1776-1803) contient la description de 48 genres et 621 espèces, certaines nouvelles pour la science (10 amphibiens et 43 reptiles décrits par Daudin sont reconnus aujourd'hui), fondée sur l'examen de plus de 1100 spécimens. Daudin était assisté de sa femme, Adélaïde Geneviève de Grégoire de Saint-Sauveur (1774-1803), qui réalisa 37 planches sur les 100 qui illustrent l'ouvrage. À remarquer les belles planches de tortues./ SONNINI (C. S.). Histoire naturelle, générale et particulière des poissons [...]. Paris, F. Dufart, An XI - An XII [1803-1804], 13 vol. 8°, 415 (les 22 premières pages chiffrées en chiffres romains)-[1] p. ; 456 p., 3 h.t. ; 415 p., 6 h.t. (1 à 6) ; 427 p., 5 h.t. (7 à 11) ; 413 p., 11 h.t. (12 à 22) ; 400 p., 4 h.t. (23 à 26) ; 430 p., 7 h.t. (27 à 33) ; 445 p., 9 h.t. (34 à 42) ; 441 p., 6 h.t. (43 à 48) ; 415 p., 2 h.t. (48 et 49) ; 414 p., 11 h.t. (50-61, manque la 53) ; 432 p., 10 h.t. (62-72, manque la 66) ; 364 p., 5 h.t. (73 à 77), soit en tout 78 (sur 80) planches hors texte finement coloriées. En tout, 25 volumes en demi-veau brun de l'époque, dos lisses ornés, pièces du noms de l'auteur, pièces de titre et pièces de tomaison (les pièces propres à cet ensemble), exemplaire à toutes marges en grande partie non coupé, planches (à part qq. rares exceptions) fraiches (coins émoussés, traces d'usure et accrocs aux reliures, bruniss. et qq. rousseurs).

Estimation : 200/300€


Lot 0049

Spa.- [LIMBOURG (Jean-Philippe de]. Amusemens des eaux de Spa. Ouvrage utile à ceux qui vont boire ces eaux minérales sur les lieux. Enrichi de taille douce. Nouvelle édition, Amsterdam, Pierre Mortier, 1740, 2 vol. in-12, frontispice dépliant, XII-424 p., 8 planches dépliantes et frontispice, f. de titre, frontispice dépliant, 424 p., 7 planches dépliantes, pleine basane brune de l'époque, dos à nerfs décorés (qqs accrocs, 1 mors en partie fendu, 1 planche froissée et déchirée sans manque).

Estimation : 50/75€


Lot 0050

STRADA (Famianus). Histoire de la guerre de Flandre. Traduite par P. Du-Ryer. Suivant la copie imprimée à Paris, 1665, 2 vol. 8°, [8]-722-[26] et [4]-832-[40] p., 25 portraits, 12 planches dépliantes, plein veau brun de l'époque, dos à nerfs (reliure frottée, coiffes supér. faibles, coin supér. du titre arraché au 1er vol., découpure en haut du titre au 2d vol., petit travail de vers en haut des premières p. du 2d vol., taches aux pp. 16 et 18 du 1er vol.). À remarquer en fin de chaque volume une « Table des matières, apophtegmes, proverbes et similitudes principales [...] ». Ouvrage célèbre, cette histoire de la guerre de Quatre-Vingts Ans écrite par le jésuite Famiano Strada (1572-1669), à la demande et à la louange des Farnèse, couvre la période de 1555 à 1590. Elle se compose de trois décades dont la dernière ne vit jamais le jour, sa publication ayant été empêchée, dit-on, par volonté de la cour d'Espagne. Composée en latin, l'histoire de Strada parut d'abord à Rome en 1632-1647, sous le titre « De bello belgico », et fut ensuite traduite en de nombreuses langues européennes. Édition copiée sur les éditions parisiennes d'Augustin Courbé qui regroupe les deux Décades de l'Histoire de la Guerre de Flandre, dans la traduction de Pierre Du Ryer.

Estimation : 100/150€


Lot 0051

TACITE.- C. Cornelius Tacitus Jaarboeken en Historien, ook zyn Germanië en 't leeven van J. Agricola, in 't Hollandtsche vertaalt door den heer Pieter Corneliszoon Hooft. Amsterdam, Hendrik Boon et weduwe van Dirk Boom, 1684, in-folio, [40]-528-[4]-11-1 blanche-[71]-1 blanche p., 14 portraits hors texte et 8 illustrations sur double page, plein vélin de l'époque, dos à nerfs, motif à froid au centre des plats. Bel exemplaire. Pieter Corneliszoon Hooft (Amsterdam, 1581 - La Haye, 1647) fut un historien, poète et dramaturge néerlandais ; haut fonctionnaire, il fut également sénéchal de Muiden et bailli de Naarden. Représentant le plus caractéristique de la Renaissance aux Pays-Bas, il en introduisit le genre en littérature. Les modèles lyriques et dramatiques qu'il mit au point au début du 17e s. furent une source d'inspiration pour les autres auteurs. Le critique littéraire Kees Fens l'a qualifié de « premier poète moderne » de la langue néerlandaise. Vers 1623, Hooft se lança dans la traduction de Tacite, traduction qu'il termina en 1635. Selon le biographe Gerard Brandt, Tacite était son auteur favori non seulement à cause de la puissance de son style, qualité qui caractérisait également le style de Hooft, mais aussi en raison de la ressemblance de leurs idées politiques.

Estimation : 100/150€


Lot 0052

[TISSOT (Pierre-François)]. Trophées des armées françaises depuis 1792 jusqu'en 1815. Paris, Le Fuel, [1819-1820], 6 vol. 8°, vol. 1 : titre-frontispice, XCVIII-311-[1] p., 12 pl. h. t. (dernier f. détaché) ; vol. 2 : titre-frontispice, 477-[1] p., 12 pl. h. t. ; vol. 3 : titre-frontispice, [4]-402 p., 10 pl. h. t. ; vol. 4 : titre-fronstispice, [2]-417-[1] p., 14 pl. h. t. ; vol. 5 : titre-frontispice, [2]-352 p., 12 pl. h. t. ; vol. 6 : titre-frontispice, [2]-466 p., 10 pl. h. t., demi-veau brun de l'époque, dos lisses ornés à la grotesque (reliures frottées, rousseurs affectant aussi de nombreuses planches). Bon exemplaire de l'édition originale et 1er tirage des planches hors texte gravées à l'eau-forte par François-Louis Couché dit Couché fils et terminées au burin par Bovinet : 6 titres-frontispice et 70 planches hors texte. L'ouvrage recense l'histoire militaire des Français d'avril 1792 à juin 1815 ; le 3e vol. concerne la campagne d'Égypte et contient divers rapports de savants (Berthollet, Vivant Denon...) ayant accompagné Bonaparte. Par P.-Fr. Tissot (1768-1854), poète, traducteur, historien, journaliste et professeur de latin au Collège de France; il entra à l'Académie française en 1833.

Estimation : 75/100€


Lot 0053

Impression de Leyde du 16e s.- TITE-LIVE.- De Roomsche historie oft gesten, door den alder welsprekensten ende vernaemsten Histori-schrijver Titum Livium beschreven. Waer wt niet alleen alle wereltliche staten tot vromicheyt ende ridderlicke manlicke feyten beweecht ende ghedronghen, maar oock alle ander staten tot grooter recreatien ende gheneuchten des herten getrocken sullen worden. Van nieus hier by ghevoecht de jaer-ghetalen ende de aenvvijsinghen in margine, mitigaders de Lucij Flores. Nu eerst wt den Hoochduytsche overghset in onse Nederlantsche sprake, ende alles oversien ende verbetert door M.E. [Marten Everaert]. Tot Leyden, by Ian Paedts Iacobszoon, ende Ian Bouwenszoon, 1597, in-folio, [12]-314 feuillets, demi-veau brun du 18e s., dos à nerfs décoré, pièce de titre (reliure usée, petite déchir. au bas du titre, travail de vers dans la marge infér. blanche des feuillets). Rare impression de la première édition de cette traduction. Une autre traduction en néerlandais est parue pour la première fois en 1541, elle a été rééditée en 1587.

Estimation : 100/150€


Lot 0054

[VISPRÉ (François-Xavier)]. Le Moyen de devenir peintre en trois heures. Et d'exécuter au pinceau les ouvrages des plus grands maîtres, sans avoir apris le dessein [sic]. Nouvelle édition, revuë, corrigée et augmentée. Amsterdam, M. Magérus, 1766, in-12, frontispice, VIII-132-[4] p., demi-basane brune de l'époque, dos à nerfs orné de filets dorés, pièce de titre (usures, petits manques au plat arrière). Ouvrage insolite dans lequel l'auteur vante les mérites de la peinture sur verre inversé à travers un dialogue pédagogique entre Vispré et une marquise. Peintre et graveur spécialiste de portraits et de miniatures, François-Xavier Vispré (ca 1730-1789) s'était établi à Londres ; certaines de ces oeuvres sont conservées au British Museum.

Estimation : 25/50€


Lot 0055

ZIMMERMANN (Johann Georg).

Traité de la dyssenterie. Traduit de l'allemand. Nouvelle édition revue et corrigée par le traducteur. A Lausane, chez les libraires associés, 1794, in-12, LII-408-[3] p., br., couv. bleue, pièce de titre au dos. Importante monographie sur la dyssenterie. Johann Georg Zimmermann (1728-95) est un médecin suisse qui fut l'élève de Haller, dont il publia une biographie. Il voyagea aux Pays-Bas et en France où il devint l'ami de Sénac, médecin de Louis XV.

Estimation : 25/50€


Lot 0056

ZYPAEUS (Franciscus). Notitia iuris belgici. Editio secunda priori emendatior. Antwerpiae, apud Hieronymum Verdussium, 1640, petit 4°, [20]-284-[24] p., plein vélin de l'époque à petits rabats. Bel exemplaire. Frans Van den Zype (1578-1650) est un savant canoniste flamand, dont les écrits forment une importante source d'information sur l'histoire des institutions dans les Pays-Bas méridionaux.

Estimation : 40/80€