Lot n°0048

LAVOISIER.- EHRMANN. Essai d'un art de fusion à l'aide de l'air du feu, ou air vital. Traduit de l'allemand par M. de Fontallard et revu par l'auteur. Suivi des Mémoires de Lavoisier sur le même sujet. Strasbourg, Jean George Treuttel ; Paris, Cuchet, 1787, 8°, XXXII-366-[2] p., 3 planches dépliantes, broché (couv. frottée avec mors avant en partie fendu, feuillet de titre effrangé et au bord externe lég. souillé). Bon exemplaire à toutes marges et très frais inérieurement. 1re édit. en librairie de trois importants mémoires de Lavoisier qui avaient été d'abord publiés dans les « Mémoires » de l'Académie et 1re édit. française de l'important traité d'Ehrmann, ensemble édité à l'instigation de Lavoisier, Berthollet et Fourcroy, certifié par Condorcet, qui cosignent la préface. La publication rapproche les expériences sur la combustion faites conjointement par Ehrmann et Lavoisier « séparément et sans communication, qui s'accordaient sur presque tous les points d'une manière frappante » (Introduction, p. V). L'essai de Ehrmann « Versuch einer Schmelzkunst », traduit par Jean-François de Fontallard, est suivi des trois mémoires suivants de Lavoisier : 1° De l'action du feu animé par l'air vital sur les substances minérales les plus réfractaires (pp. 237-317) ; 2° Sur l'effet que produit sur les pierres précieuses un degré de feu très violent (pp. 318-334), et 3° Sur un moyen d'augmenter considérablement l'action du feu et de la chaleur dans les opérations chimiques (pp. 335-349). Ainsi que d'un mémoire de Meusnier de la Place, qui collabora avec Lavoisier à ses études sur la décomposition de l'eau et la fabrication de l'hydrogène : « Description d'un appareil propre à manoeuvrer différentes espèces d'air », illustré d'une planche représentant le soufflet hydrostatique de Lavoisier (oxygen blow-pipe) (Cole, n° 399 ; Duveen et Klickstein, n° 241).
Estimation: 100/150€